Amija: “Il n’y a pas d’autre bonheur que la paix”

Amija: “Il n’y a pas d’autre bonheur que la paix”

Avec le début du mois d’octobre, nous souhaitons partager un témoignage bref mais intense d’une jeune femme, Amija, qui nous accompagne, à travers ses mots, dans ses souvenirs d’enfant accueillie et devenue fille au Holy Family Catholin Center à Ban Pong, dans le nord de la Thaïlande. Grâce au soutien qu’elle a reçu, comme tant d’autres enfants avant et après elle, ils ont pu trouver un certain avenir et ces mots de la sienne voulaient témoigner sa gratitude envers ceux qui l’ont accueillie dans cette partie de sa vie.

 

“Il n’y a pas d’autre bonheur que la paix”. Avec ce proverbe thaïlandais, j’aime me souvenir des années que j’ai passées au Centre. Pour moi, c’était simplement “Ban”: Maison.
Il n’y avait pas de lien de sang parmi nous tous les enfants, mais une telle affection et un tel lien s’étaient créés que nous pouvions nous considérer comme des frères et sœurs.
Plus tard, j’ai eu l’occasion de rendre ce qui m’avait été donné en travaillant quelques années au sein du staff et de devenir une référence pour les plus petits : je m’occupais d’eux et ne leur faisais pas ressentir l’absence et la distance de maman et papa.
Je ne peux que remercier pour l’amour et l’amitié que j’ai reçus à compter du premier jour . Aujourd’hui encore, lorsque l’occasion d’une rencontre se présente, j’essaie de retourner au Centre : cette empreinte indélébile qu’il a laissée en moi me donne force et courage pour affronter les épreuves de la vie”.
(Amija M.)



Send this to a friend