Bénévolat est: “Françoise, une grand-mère pour 100 enfants”

Bénévolat est: “Françoise, une grand-mère pour 100 enfants”

Pour la rubrique “Le bénévolat est …”, nous publions un article écrit par Françoise qui depuis plus de 10 ans passe quelques mois chaque année à la mission Holy Family Catholic Center dans le nord de la Thaïlande.

Connaissez-vous Ban Pong?
Non, sans doute!
Mais c’est un endroit magique en Thaïlande,où les enfants dont la vie familiale est compliquée et difficile,sont heureux de vivre.
Un jour,il y a 10 ans, je cherchais sur internet, l’adresse du Secours Catholique près de chez moi,en région parisienne, et je suis tombée sur les coordonnées d’une Paroisse dans les Yvelines, Buc, jumelée avec une association “A tout coeur” basée à Ban Pong, près de Mae Sai, dans le nord de la Thaïlande.
En tant que chercheur au CNRS, ayant travaillé pendant 11 années avec l’Université médicale de Chiang Mai et l’Institut du Cancer de Bangkok, la Thaïlande est un pays où je me rends chaque année.
Comme l’adresse mail du père Pensa était notée sur le site, je l’ai contacté.
Sa réponse:”Françoise, nous étions faits pour nous rencontrer!”
C’est ainsi,que,depuis 10 ans, je viens passer un ou deux mois au centre de Ban Pong.
J’apporte ma (modeste) contribution à la boutique du centre qui est connu sous le nom de bankonthip.
En effet, les plus grandes filles, qui ne vont pas au collège, apprennent la couture. Elles confectionnent sacs,pochettes, vêtements, objets de décoration, porte-clés en tissu….et vêtements liturgiques, brodés à la main!
Je participe à la finition des objets fabriqués dans l’atelier de couture en grande quantité, les commandes (Thaïlande et étranger) étant nombreuses.
A Ban Pong, la journée commence pour tous, par un partage liturgique (prière ou messe).
La paix et la joie règnent en harmonie: c’est la maison du bonheur!
Les enfants (les plus jeunes ont 6 ans) se sentent aimés; les plus grands (13-18) gèrent les plus petits (devoirs,toilette,loisirs…) c’est vraiment une grande famille (150 enfants!) où chacun a sa place.
Les enfants (de tribu montagnarde Akha), m’ont baptisée”API” ce qui veut dire grand-mère; étant moi-même grand-mère de 5 petits enfants, j’en ai donc 155 maintenant!
C’est toujours une grande joie de retrouver ces enfants chaque année et de vivre parmi eux!
J’ai davantage d’échanges avec les plus grandes qui parlent un peu anglais.
Les animations ne manquent pas à Ban Pong!
Pour Noël, construction d’une crèche grandeur nature, où l’on pouvait se tenir debout!
Le père Pensa a d’ailleurs célébré la messe de la Nativité devant cette crèche et les enfants ont présenté un petit spectacle de l’Annonciation jusqu’à la naissance de Jésus(qui s’est déroulée sans douleur!), le tout,en costumes d’époque!
La vie au centre est vraiment paisible et joyeuse et les jeunes du staff sont très présents et attentifs.
Donc, un séjour à Ban Pong est unique et n’apporte que du bonheur!
Si vous avez un peu de temps disponible, n’hésitez pas à venir partager la vie des enfants à Ban Pong!
Vous serez les bienvenus!
C’est une expérience unique….et….on y revient!
Une grand-mère riche de son partage de vie à Ban Pong.

Françoise Picot



Send this to a friend