Le centre de Maepon ouvre les portes

Le centre de Maepon ouvre les portes

Après l’Holy Family Catholic Centre, aussi à Mapeon (dans le district de Chiang Mai) en Thaïlande, le Centre a également ouvert ses portes pour accueillir les enfants et les jeunes pour la rentrée scolaire, reporté de plus d’un mois en raison de l’urgence sanitaire qui a également affecté le pays asiatique.
Le Centre, né en 1955, pour la formation des jeunes de l’ethnie Karen originaires des villages de montagne environnants, a accueilli cette année 25 nouveaux étudiants pour un total de 107 étudiants (entre 6 et 23 ans).
À accueillir les enfants étaient présents les pères David Pitak et John Bosco.
Presque tous viennent des villages des montagnes, le plus proche du centre est à 10 kilomètres.
L’année scolaire a commencé le 1er juillet.
Au cours des années, le Centre est devenu une école de base et de démarrage professionnel (cours de coupe et couture typique de la population Karen et agriculture) et aussi une école de formation de catéchistes (cette année 15).
Le centre accueille nombreux jeunes des villages de montagne qui ont trouvé le lieu idéal pour leur éducation à la vie et leur formation professionnelle.
Le Centre se gère lui-même: les jeunes restent dans divers dortoirs, font leur lessive, cuisinent, s’occupent des animaux: des cochons, des chèvres, des poulets, etc.

 

 

Maepon: un lieu situé dans une position enviable, à l’embouchure d’une vallée qui mène à la plus haute montagne de Thaïlande, Doi Intanon, à une heure et demie à l’ouest du Chiang Mai: chef-lieu de la régione.
Aujourd’hui, l’Hilltribe Children Center, né en 1955 par les pères missionnaires Joseph Séguinotte et Severino Fognini pour la formation des jeunes des villages de montagne.
Les Karians sont le groupe ethnique le plus nombreux parmi les minorités montagnardes thaïlandaises; originaires de Mongolie, ils vivent principalement (trois millions) en Birmanie et en Thaïlande (quelque 300000 personnes).

 



Send this to a friend