République Centrafricaine

La République centrafricaine située au cœur de l’Afrique, est considérée comme la “Cendrillon” des colonies françaises, sans infrastructures de base et sans activités commerciales, indépendante depuis 1960, elle est considérée comme l’un des pays les plus pauvres et les moins organisés du monde, frappé par des sanglants coups d’Etat qui ont aggravé la situation politique et économique déjà précaire du pays.

L’association AMICI Betharram Onlus soutient des projets initiés par les pères du Sacré-Cœur de Jésus de Bétharram en matière de santé et d’alphabétisation.

L’association opère dans la capitale Bangui, à Bouar (ville de plus de 50 000 habitants) au nord-ouest du pays avec le Centre de Santé “Saint Michel”, le Centre “C. Lwanga” pour la jeunesse.
Par ailleurs, à 70 km de Bouar, dans le village de Niem, l’association soutient le Dispensaire de Niem.
Il faut rappeler que plus de 30 écoles villageoises ont été construites dans la savane et plus de 20 puits d’eau potable.

Thaïlande

L’association AMICI Betharram Onlus en Thaïlande travaille principalement dans les projets de promotion humaine et d’alphabétisation des minorités ethniques Karen et Akha, en appuyant les travaux des missionnaires de Betharram qui sont présents dans le pays depuis le début des années 1950 à Maepon.  Un village situé dans la province de Chiang Mai, à partir de 1955 est né le Centre de formation des jeunes Karen des villages montagnards du district.  Au fil du temps, le Centre est devenu une école de base, une école de démarrage professionnelle et une école de formation pour les catéchistes.

À Ban Pong, dans le nord du pays, dans la région de Chiang Rai, l’association soutient le Holy Catholic Catholic Center qui accueille des enfants et des filles des villages de montagne qui trouvent ici le lieu idéal pour leur éducation.

Au sein de la mission est née Bankonthip une école de coiffure et de couture. Ici le style de vie unique du Centre est né et s’est épanoui, les filles à la fin du cours sont appréciées pour leur apprentissage et trouvent un travail sûr chez les tailleurs des villes.

Côte d’Ivoire

La présence des missionnaires de Bétharram en Côte d’Ivoire a commencé il y a plus de 55 ans, exactement en 1959 lorsque les deux premiers missionnaires français sont partis pour fonder la première mission dans le pays africain.
À Adiapodoumé, aux portes de la capitale Abidjan, l’association soutient la ferme pédagogique Tshanfeto (« Lève-toi » en ébrié langue locale): c’est un centre de formation agricole pour les futurs agriculteurs et éleveurs qui souhaitent s’installer dans leur village.

Un autre travail est le soutien apporté au collège “Saint Jean-Marie Vianney” à Katiola, dans le nord-est du pays.  Rouvert après plusieurs années de fermeture en 2017, la gestion de cet établissement a été confiée aux missionnaires de Bétharram. Depuis l’ouverture de ses portes le collège a accueilli des enfants du primaire des villages de la brousse; à l’intérieur, un internat a été créé pour leur accueil tout au long de l’année scolaire.

Veux-tu nous aider?

Tu choisis de soutenir AMICI Betharram Onlus pour le développement de nouveaux projets dans le monde

Send this to a friend