Une nouvelle Jeep pour les écoles du village

Une nouvelle Jeep pour les écoles du village

166 jours se sont écoulés depuis le 5 mai dernier au cours duquel le père Arialdo Urbani, fondateur de la mission en République Centrafricaine, a été impliqué dans “l’accident” provoqué par l’explosion d’une mine, cachée au bord de la route et activée par le véhicule du missionnaire alors qu’il faisait le retour à la mission, à la fin de la visite de quelques écoles de village (ici l’article) à quelques kilomètres de Niem.
Dans l’événement tragique, un jeune homme a été tué qui, quelques kilomètres plus tôt, avait demandé un ascenseur pour rejoindre l’hôpital de Niem afin de rendre visite à un proche hospitalisé.
« Depuis le début – déclare Giovanni Fossati, Président de l’Association Missionaire AMICI Betharram Onlus – de la campagne de solidarité « Une Jeep pour les écoles de la mission I Niem », nous avons eu de nombreuses adhésions, tant de la part de particuliers, tant d’organismes qui n’ont pas manqué d’apporter leur généreuse contribution pour l’achat d’un nouveau véhicule, adapté aux routes, pistes, centrafricaines, à permettre au Père Urbani de reprendre ses activités dans les villages les plus reculés de la savane. Nos remerciements vont à tous ».

 

 

Aussi le père Urbani n’a pas voulu pas faire manquer ses remerciements : « Chers amis, aujourd’hui, la nouvelle Jeep est arrivée ici à la mission pour remplacer celle qui a été détruite. Mon première pensée, et surtout mes plus vifs remerciements, va à vous tous qui avez aidé et soutenu le projet d’achat du nouveau véhicule. J’ai reçu de nombreux gestes de proximité et vous m’avez ému! Maintenant,quand je reprendrai la visite dans les villages et les écoles Vous serez avec moi”.

 

 



Send this to a friend